Archive for 20 octobre 2008

h1

Warab

octobre 20, 2008

Jour -62

Tu avais le regard plongé sur l’écran à cristaux liquides démystifiant la luxuriante présence de Stephen Harper qui se répandait dangereusement en de plus en plus de cristaux fluides. Je la voyais, ce jour-là, dans tes yeux la haine que tu pouvais porter contre un homme seulement par les infinies possibilités de forme que pouvait prendre l’arcade de tes sourcils. Ton visage était habité de centaines de poupées vaudou. Ta bouche close retenait les aiguilles à cet instant, mais le déferlement semblait inévitable.

J’ai fait un peu de place afin d’aérer la pièce, j’ai même pensé dépeupler un mur du salon de ses nombreux artefacts artistiques pour mieux l’abattre, mais je me suis souvenu que ce mur donnait sur des voisins un peu déplaisants qu’on aurait dû subir encore plus que maintenant. Je me suis contenté de fortifier les contours de la pièce en empilant fauteuils et chaises, tables et bibliothèques. On se serait cru dans une tranchée mobilière à la frontière d’un « no man’s land » onirique. Il y avait toi contre le Canada tout bleu, celui de Harper aux cheveux poivre et sable bitumineux. Je n’ai pas voulu m’en mêler, c’était entre toi et lui. Je suis allé prendre l’air. Quand j’ai remis les pieds dans l’appartement, quelques heures plus tard, le parti conservateur gisait au grand complet en flaques d’eau à la grandeur du quatre et demi et toi, avec ton regard espiègle, tu y sautais à pieds joints comme Mimi Cracra.

Mood musical: St. Vincent – Now, Now

Publicités