h1

Uwayl

octobre 15, 2008

Jour -67

J’ai déambulé dans les rues tellement longtemps que j’ai vu le bout de la nuit s’échapper graduellement de l’air se déposant en fines particules de rosée sur l’immuable ville endormie. Je t’ai cherché dans les reflets invisibles de mes pensées qui détonaient gravement sur l’ardoise de mon chemin. Ton corps liquide s’épanchait de synapse en synapse dans les méandres de mon cerveau t’imaginant des courbes inatteignables palpées par mes mille mains déshydratées.

Je vais toujours me rappeler le jour où tu t’es immiscé en moi comme de l’azote liquide. Quand tout mon corps s’est enflammé comme l’Antarctique. Tes lèvres contre ma grotte aux nombreux soupirs, celle dont on ose à peine pénétrer l’antichambre de peur de s’y perdre à jamais avalée par un labyrinthe neurasthénique. Une guerrière, tu as bravé les ruines avant de t’enfuir vers d’autres conquêtes. J’ai, à mon grand malheur, toujours eu un faible pour les mercenaires idylliques comme toi qui me font voir le bout de la nuit.

Mood musical: Windsor for the Derby – The Melody of a Fallen Tree

Publicités

9 commentaires

  1. Et quittent, au petit matin…

    Toujours eu un faible pour les guerrières, dans les histoires d’amour triste.


  2. Il faut se méfier des mercenaires « idylliques », souvent une belle illusion… ou un fantasme purement masculin 😉


  3. Voir le bout de la nuit… c’est joli. Il ne faut pas oublier que l’espoir revient à chaque matin, lorsque la guerrière nocturne laisse tomber son armure.


  4. @Morgane: On se comprend alors!

    @Isa: pourquoi serait-ce un fantasme purement masculin? 😉

    @V : Ah! L’espoir est parfois une belle illusion. Il faut le garder pourtant pour vivre pleinement.


  5. Parce que la majorité des hommes trouvent ça hautement érotique, alors que souvent ta mercenaire voudrait uniquement que tu la prennes dans tes bras, mais elle joue la game!


  6. @Isa ahhhh! Si tu savais…


  7. Si je savais… quoi? 😉


  8. Qu’il y a des femmes hautement hommes et vice versa… selon ton optique de catégorisation. On ne sait jamais qui joue la game vraiment… le mieux c’est quand il n’y a pas de game j’imagine.


  9. Ok, j’avoue… ici j’ai vraiment catégorisé (mea culpa), c’est vrai qu’homme, femme, peu importe, certaines personnes jouent des games, point. Je suis en accord avec toi, c’est mieux lorsque personne ne « joue », mais crois moi, la franchise fais peur à beaucoup de monde.



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :