h1

Erkowit

septembre 5, 2008

Jour -107

Elle arrive comme ça! De nulle part, ouvre ma portière, se met à l’aise sur le banc du passager. Je n’étais pas en mouvement, un feu rouge. Vous savez? Et là, tout se met à dériver dans ma tête, un chantier en construction, une idée d’histoire. Elle ne dit rien, regarde en avant. Moi je fais comme si… de peur qu’elle parte ou disparaisse. C’est qu’elle est plutôt mignonne, peu bavarde pour le moment, mais excessivement mignonne. Je patente un truc pas trop compliqué à dire dans les profondeurs de mon puits inspiratoire et je la re-balance au fond. Trop de mots dans la même phrase, j’aurais pu m’enfarger dans les préliminaires. Je reste muet, la contemple, lui fais un sourire. C’est à peine si elle s’est retournée pour admirer ma pose séduction de coin de rue que je pratique depuis tout petit, enfin depuis que je conduis. Je me dis, après deux ou trois petits regards subtils, c’est le temps pour une phrase assassine qui ne rate jamais. On ne peut renier ses grands classiques :

— Vous venez souvent ici? Que je déclare sur un ton radicalement romantico-cabalistique.

Ben non. Je déconne. Je n’aurais jamais dit ça, malgré l’ampleur de la circonstance. J’ai plutôt dit quelque chose qui ressemble à « Tu blaftus de temps, par ailleurs, dans le coin? ». Elle me regarde avec un air de fille qui veut dire que ça ne veut rien dire ce que je viens de dire. Criss, je le sais ben que ça ne voulait rien dire. J’ai un blocage avec ça, les premières phrases. Ça devient humiliant à la longue, mais je lui explique que ma deuxième phrase, enfin celle qui succèdera celles que je dois formuler pour expliquer la première, sera particulièrement mystério-idyllique et d’un raffinement hors du commun. Trop tard, la lumière passe au vert. Elle descend du véhicule, retourne à son coin de rue. Je démarre le véhicule tout en me demandant, dans qu’est-ce que je me suis embarqué. Ouais, ouais tu vas te faire du fun, c’est un nouveau genre de « speed dating » une fille à chaque coin de rue. C’est super original, tu vas voir, ce n’est pas gênant du tout, ça va aller tout seul. Mon cul, jamais plus de speed machin truc. Même pas si l’on me paye.

Au loin, j’aperçois la prochaine candidate faire de l’ombre au poteau du feu de circulation. Ma dernière année défile dans ma tête. Je me revois sur une plage du Mexique en train de lire Vamp dans une chaise-soleil, un Mojitos « Dos Per favor ! Si,Si ». Je vois que le feu passe au jaune, j’accélère, le feu est sur le point de rougir. Je le sens, j’enfonce. J’évite de regarder la fille qui m’envoie la main. Je fais le gars qui ne comprend pas. Je klaxonne, passe sur la rouge. Pendant que dans le rétroviseur on crie à la traitrise, je collectionne les feux rouges. Je pars sur un nowhere, le cœur figé dans le temps, la frontière, rien à déclarer et « bla bla bla ».

Mood musical: Cut Copy – Lights & Music

Advertisements

8 commentaires

  1. C’est au moins plus rafraichissant que les squegees! 😉


  2. hahaha j’avais pas vu venir!
    Et je suis entièrement d’accord avec ton « Même pas si l’on me paye » !


  3. Pas besoin de première phrase… ton sourire est tellement craquant 😉 Alors, un sourire et passes directement à la phrase # 2 hehe


  4. La vitesse tue, man.

    Ché pas, je connais un chauffeur de taxi qui dit
    «Suces-tu?» quand la passagère lui plaît, avec plus ou moins de succès, souvent il doit brûler les feux rouges en soignant une joue cuisante tandis que des hurlements indignés diminuent d’intensité derrière son char. Une fois, il aurait juré que la fille avait répondu «J’avale», mais elle voulait seulement qu’il la conduise sur l’Ile Jésus.

    Il est toujours célibataire.


  5. @Mistral: C’est tout de même téméraire de demander une course pour Laval. J’en connais certains qui n’en sont jamais revenus.

    @Isa: Ne pas te connaître, j’aurais l’impression que tu es en train de me cruiser!;)

    @V: malgré que si l’on me payait très très cher… 😉 Tu vois je ne suis pas un ange!


  6. eheh faudra travailler plus fort que ça pour me convaincre 😉


  7. haha!! La question est… qu’est-ce que ça m’apporterait de te cruiser? 😉 Je constate tout simplement.


  8. @V : Effectivement, ça n’arrive pas à me convaincre moi-même!



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :