h1

Kostrizer

mai 29, 2008

Jour -206

Dans l’atmosphère, des paroles de bières fugaces qui n’appartiendront qu’à l’instant et à ses quelques oreilles alertes qui pourront en retenir quelques fragments. Un pichet de Noire sur la table, une Allemande aux saveurs mélassées. Mon cerveau d’ébène transformé par le liquide amer ne se comparera jamais au goudron qui pourra un jour soumettre ton esprit.

Quand ton haleine répandra sur mes lèvres une essence de bitume, je saurai qu’il est trop tard. Je chercherai probablement à emprunter les chemins sinueux qui me ramèneront aux endroits familiers de tes souvenirs, mais je ne les trouverai que partiels, noircis de cette insoutenable vérité. Je reverrai dans ton regard clair, la tragédie de l’Exxon Valdez.

Mood musical: Final Fantasy – this lamb sells condos
Pilosité faciale: 7 jours
Taux d’amabilité: goudronné
Taux de dérision: d’ébène

Publicités

One comment

  1. Voilà un moment que je te lis, toi et ta prose habile, ton agile plume. Sans être en rapport direct avec de texte, juste te dire de continuez, que c’est jouissive lecture que celle de ce blog.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :