Archive for 13 mai 2008

h1

Chronique du parc Molson #4

mai 13, 2008

Jour -223

Parce qu’il ne faudrait pas grand-chose pour ouvrir une brèche en son centre. Une toute petite brèche sous cette statue aux formes particulières. On trouverait surement quelques trucs à y enfouir. Quelques pâles souvenirs qui ne servent qu’à se morfondre et, évidemment, les soucis quotidiens. On pourrait partir léger pour déambuler librement entre les pigeons et les enfants. Les enfants se demanderaient de toute évidence ce qui nous donnerait le droit de leur ressembler. On ne leur en tiendrait pas rigueur puisque ce sont des enfants. Les pigeons, eux, se poseraient probablement des questions de pigeons, très philosophiques, fidèles à leurs habitudes.

Avant de quitter, on devra bien rouvrir la brèche pour se réapproprier nos tracas et notre costume de travail, palpant la terre jusqu’à trouver l’ouverture subtile qui nous affligerait de ce que nous y avions enfoui. Je parie qu’il n’en resterait pas tellement, seulement quelques petites composantes de soucis, juste assez pour s’en faire notre propre statue d’art moderne, un peu abstrait. Quelque part dans un autre parc qui n’en aurait pas. Un tout petit qui ne pourrait s’offrir un visage connu.

Mood musical: Electrelane – On parade
Pilosité faciale:8 jours
Taux d’amabilité: Léger
Taux de dérision: moderne

Publicités