Archive for 10 mai 2008

h1

Rouge

mai 10, 2008

Jour -226

Tu n’es pas l’infusion du Saint-Esprit qui déverse son fiel dans un bol de thé vert, chinois de préférence. Ni la violence de la nuit quand elle décide de me catapulter pendant mon sommeil sur tous les murs de ma chambre, même ceux qui n’existent pas pour qu’au réveil je me sente comme un homme qui revient de la guerre. Tu serais encore moins mon omelette italienne que j’ai de la difficulté à ingurgiter. D’ailleurs, pourquoi choisir une omelette italienne quand j’ai le cœur qui veut s’enfuir? Je retiens mon souffle entre chaque gorgée de café pour retenir ce léger désir que j’ai pour toi. Tu seras donc comme une petite gorgée d’eau salée qu’on avale par mégarde quand on se baigne pour la première fois dans la mer.

Tu voudrais que je t’explique pourquoi je suis à chercher un qualificatif pour te décrire. Je ne pourrais te répondre. Ça m’a pris comme ça au coin d’une rue, à une lumière rouge. Parce que tu sais comme moi qu’à Montréal il y en a beaucoup trop de lumières rouges. Assez pour penser à plusieurs idées saugrenues comme celle-là. C’est peut-être pour cette raison que la plupart des piétons ne respectent pas cette interdiction de passage. Parce qu’ils n’ont pas envie de trop penser, de se souvenir. « Je me souviens » beaucoup trop, je devrais délaisser le passé et me consacrer au futur. En fait, je le fais de mieux en mieux. Tu sais, une petite gorgée d’eau salée, ce n’est pas grand-chose. C’est loin d’être la mer Morte, seulement une minime gorgée d’Atlantique.

N’empêche que les Océans se mélangent. C’est un peu comme toi. Tu n’es pas vraiment une personne définie, certains aimeraient peut-être le croire. Toutefois, tu es l’amalgame du passé construit comme la femme idéale. Il y a un petit peu de toi. Un soupçon parce que tu me rappelles que la vie peut être douce et simple. Que le vin cheap semble avoir si bon goût quand il est sur le rebord de tes lèvres. Tes lèvres rouges comme l’océan.

Mood musical: Calexico – Close Behind
Pilosité faciale:5 jours selon mon barbier électrique.
Taux d’amabilité: océanique
Taux de dérision: Rouge

Publicités