Archive for 25 avril 2008

h1

La théorie du pain aux raisins

avril 25, 2008

Jour -241

J’ai pensé à toi hier soir avant de m’endormir.
Le ciel est bleu et je suis encore dans un parc à vouloir chasser les murs, à espérer un peu d’espace. C’est fou ce que ça peut peser lourd sur le moral des endroits restreints. On ne s’en rend pas compte, tranquillement les espaces rétrécissent avec le temps ou bien ce sont les yeux qui s’habituent. Chaque nuit, une force quelconque vient pousser les parois de mon appartement d’un demi-millimètre vers l’intérieur. J’ai toujours eu une fixation sur le temps et l’espace. Je ne serais pas surpris d’apprendre que c’est un peu pour ça que je suis claustrophobe. Chronophobe aussi, par contre, cette phobie est beaucoup moins courante ou tout simplement intégrée dans l’humain au point de ne même pas avoir besoin de le mentionner, intrinsèque. Enfin, pour ma part je n’ai jamais entendu quelq’un prétendre qu’il l’était, pourtant la plupart des gens que je connais ont au moins une minime peur du temps, même si elle est inavouée.

J’ai repensé à tout ça, ce que tu m’avais dit à propos de l’univers.
La théorie du pain aux raisins, tu vois, je n’y crois pas vraiment. L’univers en expansion, c’est pour les scientifiques cette lubie de repousser les limites. Tous les bing bang ou les cric-crac, c’est trop théorique pour moi. J’ai la conviction que l’univers est en compression que tranquillement tout se referme sur nous. Si nous arrivions à survivre encore pendant un milliard d’années, nous aurions peut-être la chance de nous retrouver dans le même lit tous les deux. Par manque d’espace bien sûr, seulement par manque d’espace, une dernière fois.

Mood musical: Blur – Out Of Time
Pilosité faciale: 2 jours
Taux d’amabilité: En expension
Taux de dérision: En compression