Archive for 22 avril 2008

h1

Chronique du Parc Molson #1

avril 22, 2008

Jour -244

Je suis assis sur l’herbe du parc Molson. Une petite Chinoise vient lire au-dessus de mon épaule. Elle ne sait pas lire, elle est encore plus petite que ça. Son papa chinois vient la prendre par la main et ils continuent leur petite marche de famille chinoise. J’apprivoise tranquillement l’écriture de plein air, c’est un peu ce que le théâtre d’été est au théâtre. Enfin, je crois que je pourrais le dire ainsi… sans offusquer trop de gens. Si vous êtes offusqués, ne vous gênez pas… je prends bien la critique. Ce que je ne vous ai pas dit, c’est que la petite Chinoise elle n’est pas chinoise, elle est Laotienne. Pour ça, vous avez le droit d’être fâché contre moi. Je me frustre moi-même. Comment cette évidence put m’échapper, même au premier coup d’œil?

Mesdames, vous êtes toutes trop jolies dans vos habits d’été. J’ai un vague souvenir d’avoir déjà écrit ça dans un billet précédent. C’était un jour d’hiver pour m’assurer que j’étais encore en vie. Je parlais du soleil de mai et de ses parcs qui s’éparpillent au bout de ses rayons. Maintenant, je vous vois vraiment en chair et en chair, nous sommes encore en avril. Il y a un dieu pour moi et ma foi il est beaucoup trop généreux. Quelle belle idée, vous avez eu, de venir étudier sur l’herbe. Vous m’inspirez, vous me donnez le goût d’écrire encore et encore. Et je dirais même qu’écrire est un euphémisme dans cette situation.

Le seul problème avec l’écriture de plein air vient du fait que c’est une course contre la batterie du portable. La jauge d’énergie m’indique que je suis sur le point d’être obligé d’y mettre fin. Il y a aussi ce gros chien frisé qui s’en vient vers moi avec des désirs incertains. Je ne me suis jamais senti confortable dans ce genre d’incertitude. La nuit, lui pend au bout du nez. Je me sauve avant d’y goûter.

Mood musical: Danielson – Did I Step on Your Trumpet
Pilosité faciale: 6 jours
Taux d’amabilité: ensoleillé
Taux de dérision: Laotien