h1

l’aveu

mars 25, 2008

Jour -272

Il marchait dans un désert quand il crut t’apercevoir.
Tu me dirais si tu étais encore là, qu’il n’y a pas de désert dans Montréal. Jadis, j’aurais pu te croire, quand il était encore temps. Maintenant, je suis ici avec lui, les pieds qui me brûlent de l’intérieur et le sable à perte de vue. Le Sahara je ne l’ai jamais vu, mais je peux très bien me l’imaginer. Il me pointe cette femme, il me montre le corps dénudé et le sable de sa bouche. Sa bouche qui disperse par sa mort autant de grains de sable que de souvenirs à effacer. Tu me dirais si tu étais encore là, que ça te fait penser au film de Gondry, celui avec éternelle dans son titre comme l’écume d’éternité qui sort de ta bouche, parce qu’autant lui que moi savons que cette femme, c’est toi.

Cette chambre d’hôtel, qui n’est maintenant que poussière, il ne peut l’expliquer. Il voudrait lui trouver une raison logique, mais la logique fuit par tous tes membres, par mes doigts également. Je tente de lui rappeler l’homme sur le banc, le papier photocopié, le message sur le mur. Il ne veut rien entendre, il ne saisit plus rien. Ma diversion, mon crime imaginaire pour t’oublier. Ce scénario pour me décharger de cette culpabilité. Il s’en va, ce n’était qu’un témoin, parce qu’il en fallait un, parce qu’il n’en fallait qu’un. Et dans l’horizon, je le vois se fondre au désert, immobile en plein milieu d’un Montréal imaginaire qui nous appartenait. Je m’en vais de la même façon, je ne reviendrai plus dans cette partie de ma ville que je déserte pour toujours. Je m’en vais et je te porterai sur un mur comme un tableau de Dali.

Mood musical: Damien Rice – 9 crimes
Pilosité faciale: 3 jours
Taux d’amabilité: avoué
Taux de dérision: en boucle

Publicités

4 commentaires

  1. Ça pogne aux tripes ce texte. Encore.


  2. Par un pur hasard, j’écoutais la même chanson que toi lors de ma lecture de ton billet… je me suis perdue en cours de route dans ton désert montréalais.


  3. C’est sincèrement une de mes tounes préférées.

    Il est trop bon, ce chanteur!


  4. Oui, il est vraiment très bon… le maître de ce blogue semble apprécié aussi.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :