h1

Bazooka Théâtre : Un peu de l’Hiver

février 22, 2008

Jour -304 

Bazooka Joe, assis sur sa chaise de bureau, faisant mine de travailler, mais consulte ses actions de Bombardier sur le web.

À la droite de la scène, on voit entrer la poitrine de Betty suivie de Betty quelques minutes plus tard.

Joe (se dépêchant de minimiser sa fenêtre de navigateur). – Betty, tu crois que je suis misogyne, que je considère la femme comme une sous-classe de l’homme, un objet de plaisance pour le toucher et le regard?

Betty – Mis à part le fait que si je comptabilisais le nombre de minutes que ton regard passe dans mon décolleté et que je m’amusais à te charger, un abonnement annuel te serait plus avantageux, non je ne crois pas.

Betty (pour elle-même, dans sa tête) – Et je te rappellerai que je fais un meilleur salaire que toi, que j’aime bien profiter de toi de temps à autre pour faire la sale besogne. Tu n’oses jamais me dire non, parce que la vue de ma poitrine t’intimide. Tu es mon homme-objet.

Joe – Tu sais Betty, si je te regarde dans les seins, c’est parce que tes yeux m’intimident, mais revenons-en au fait. Si je t’ai fait venir ici c’était pour te parler de cette recherche qui revient constamment dans les statistiques de ce carnet. : « installer un ventilateur de plafond ». Tu crois que les gens repartent frustrés de ne voir là aucune solution à leur grand désarroi?

Betty – Effectivement, j’imagine qu’il n’y a pas une grande corrélation entre les gens qui font une recherche sur les ventilateurs et l’envie de lire un carnet de divertissement qui parle de ma poitrine. Par contre, je suis persuadée que ceux qui recherchent « nu », « un vidéo montrant comment faire l’amour », et « une vraie bière de serge » pourraient être plus enclins à ce genre de divertissement. Il ne faut pas trop s’en faire, sinon on devient vite paranoïaque et toi, Joe, tu es parano. Tu vois des complots partout, des gens qui veulent mettre une petite surprise à l’anthrax dans ta boîte de céréales.

Joe – Justement en parlant de complot ou de mise en scène, tu avais fait le lien pour Vanessa et Johnny?

Betty – Oui et je n’ai pas trouvé vraiment drôle de la part de l’auteur de ce carnet cette pseudo manifestation d’humour-mystère. Surtout que Vanessa Paradis et Johnny Deep sont un exemple de l’amour parfait pour certain. Tu pourrais aller voir ce carnet pour t’en convaincre.

Joe – Hehe ! N’empêche que c’était légèrement subtil.

Betty – Oui, autant que ton illusion de penser que je ne remarque rien quand ton regard plonge dans ma piscine creusée.

Mood musical: Magnetic Fields – Old Fools
Pilosité faciale: 5 jours
Taux d’amabilité: au niveau de la poitrine
Taux de dérision: historique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :